Développement évolutif de ses créations




es premiers tableaux de l'artiste comportaient très peu d'éléments et de détails. De grandes surfaces de couleurs vives dénudées de détails donnaient un résultat flou, presque abstrait, intéressant mais insatisfaisant pour elle. Ensuite, les personnages furent grossis afin d'adapter le détail possible à la création visuelle (une illusion de détails puisque grossis). Puis, la technique du sgraphito fut utilisée. Au lieu de dessiner avec les poudres, l'artiste dessine dans les poudres, à l'aide d'une pointe sèche. Mais le travail d'un réel détail demeurait impossible à atteindre, comme celui d'un œil minuscule.

Plus tard, l'émail liquide appliqué au pinceau ou à la plume a permis à l'artiste d'atteindre le détail désiré, mais le résultat de l'émail liquide après les cuissons, demeurait plat en plus d'être terne. Il est donc nécessaire d'utiliser les poudres pour faire le détail aux coloris vives.

La solution : une dextérité hors du commun, une maîtrise parfaite des cuissons successives et le développement de son propre outillage. Le tout, acquis au fil des ans, mais l'artiste doit d'abord et avant tout, avoir le profond désir de créer des tableaux composés d'une multitude d'éléments et de détails aux couleurs vives. Persévérance et temps ont permis à l'artiste d'atteindre son but.

Après avoir surmonté les contraintes des matériaux, les minutieuses nécessités des cuissons successives et créé un outillage propre à en travailler les éléments, l'artiste peut maintenant donner libre cours aux créations qui l'habitent et nous les présenter dans une matière aussi durable que résistante.





La maîtrise du médium de l'émail sur cuivre




es qualités requises pour maîtriser ce médium sont multiples. La technique consiste à déposer des poudres sur une plaque de métal et de les vitrifier au four à haute température. Plus les éléments qui composent la création sont fins, plus ils sont difficiles à réaliser .

L'artiste Jenny Hellers est parvenue à maîtriser le travail du détail à la poudre d'émail. Pour ce faire, il lui fallut développer une dextérité hors du commun afin de pouvoir dessiner avec les poudres, à l'aide de saupoudreurs (tamis). Après 25 ans d'expérience, l'artiste crée un oeil à relief ayant un huitième de pouce de diamètre, étant composé de trois couleurs vives (trois poudres superposées). Afin de garder les reliefs et ne pas altérer les couleurs et le travail déjà fixé par les cuissons antérieures, un contrôle parfait des cuissons successives lui était primordial. De plus, il lui fallut éliminer toutes vibrations lors des transports et des dépôts de ses tableaux au four préchauffé à 1500 degrés, car cela déplaçait les détails réalisés à la poudre, altérant ainsi la création visuelle.

Une fourche mobile, a été ingénieusement conçue et améliorée au fil des ans. Elle a été construite sur un chariot incorporé à une table et entièrement contrôlée à la main. Cet outillage lui permit d'éliminer les vibrations qui déplaçaient la pupille de l'oeil et autres détails lors du transport et du dépôt de la pièce au four. Puisque la fourche est fixée sur un chariot à roulement à bille, cela permet aussi à l'artiste de sortir la pièce cuite du four en deux secondes, l'aidant à contrôler les cuissons ainsi que le relief des poudres. Cela facilite du même coup la construction de la création visuelle jusqu'à la pupille de l'oeil. Puis, le tout est rehaussé d'une fine ligne noire d'émail liquide appliquée à la plume pour être ensuite fixée en permanence à l'aide d'une cuisson supplémentaire.





L'apport de la maîtrise,
acquise par l'artiste,
sur la création visuelle de l'oeuvre




'artiste Jenny Hellers voulait s'exprimer à travers ses oeuvres avec la même précision qu'à la peinture mais avec les pigments aux couleurs vives de l'émail. Les détails, comme les yeux aux couleurs vives ont permis à l'artiste de donner de l'expression positive aux visages de ses personnages. Des fleurs aux couleurs vives amènent de la fraicheur à ses tableaux. De plus, année après année, l'artiste parvient à donner de plus en plus de souplesse à ses personnages, de l'expression corporelle. Ses créations s'animent, ses personnages prennent vie, son oeuvre prend tout son sens.

Les compositions de Jenny Hellers sont remplies d'émotions positives. Les gestes et la définition des mains donnent de la douceur à ses créations. Aujourd'hui, l'artiste réussit à imprégner ses oeuvres de l'essence même qui l'habite. Elle parvient à nous communiquer cette joie et nous toucher à travers ses oeuvres. Ses créations nous montrent ce qu'est le bonheur de vivre. Ses personnages en avant-plan nous interpellent et nous montrent avec simplicité ce qu'est l'amour du moment présent. Après un court moment aux contacts de ses oeuvres, on réalise qu'il n'y a qu'un pas à franchir pour que nous puissions vivre ce bonheur. Le message devient clair: Arrêtons tout, prenons le temps de regarder ce qu'il y a autour de nous et de réaliser que tout est là pour que nous puissions tous être heureux. Car il ne s'agit que de savourer tous ces petits moments l'un après les autres et de les garder en mémoire.




©Jenny Hellers
Glass On Metal Artist / Artiste-peintre & Émailleure

55 Sault-au-Matelot
Québec, P.Q., Canada, G1K 3Y7
Agent : Denis Savoie, tel. & fax (418) 525-7582